31/08/2018

À lire ce week-end – semaine du 27 août 2018

Chaque semaine, on vous fait part des 5 articles qui ont le plus attiré notre attention ici et ailleurs. Voici les incontournables de la semaine du 27 août 2018.

Sexe, stéroïdes et Arnold
À quel moment le mouvement de fitness a-t-il gagné en popularité aux États-Unis? Probablement à l’ouverture du premier Gold’s Gym, le gymnase qui a redéfini la masculinité et façonné l’ascension d’un certain Arnold Schwarzenegger.
À lire dans Deadspin

Une icône de la mode sortie tout droit de Final Fantasy VII
Les années 1990 et leurs icônes semblent être là pour de bon… mais jusqu’à quand pouvons-nous nous en remettre aux tenues de Cher Horowitz, Rachel Green ou pré-haute couture de Carrie Bradshaw? En 2018, la mode reprend les couleurs du jeu vidéo de 1997, Final Fantasy VII et de sa protagoniste Aerith.
À lire dans Lenny Letter

Derrière le succès du rosé: pots de vin et ententes secrètes
Un sommelier s’exprime sur les pratiques commerciales douteuses qui sont à l’origine de la popularité des rosés dilués et tout simplement infects.
À lire dans Bon Appetit

Le rebranding de la maternité
Peut-être serions-nous plus nombreuses à devenir mères si la maternité n’était pas perçue comme un sacrifice et si on cessait de nous dire que devenir mère, c’est renoncer à soi-même.
À lire dans The New York Times

Les memes et la santé mentale
Mis à part les pepes et des trollfaces, comment les memes et leur «contagion émotionnelle» sont-ils devenus la conscience morale de l’Internet?
À lire dans The Verge

Esprit de campagne
#Commandité
La première semaine de campagne tout juste terminée, Marie-France Bazzo en fait le bilan avec, entre autres, notre v.-p. principal, stratégie de marque, Stéphane Mailhiot.
À écouter sur L’actualité

Dans vos oreilles: How I Built This
Guy Raz explore le parcours d’entreprises parmi les plus renommées au monde. How I Built This propose un voyage narratif sur les innovateurs, entrepreneurs et idéalistes à l’origine de ces entreprises et des mouvements qu’ils ont créés.
À écouter sur NPR

Qui suivre:
Le Crayonfire Print Shop a été créé en 2011 par l’illustrateur Neil Stevens. L’atelier est fier de ses illustrations uniques et originales qui présentent un soupçon de nostalgie, un look vintage, mais moderne.

Photo: Robert Mapplethorpe

Andréa Viens
Andréa Viens
Stratège médias sociaux
En savoir plus sur Andréa Viens

Suivant

À lire ce week-end – semaine du 20 août 2018

En savoir plus